Plafond Guidon – Tout savoir sur le cloisonnement de sa maison

Auteur

Matteo Ruez

Publié le

Les équipes de Plafond Guidon ne sont pas uniquement spécialisées en isolation et en plafond tendu. 

Depuis plus de 30 ans, nous installons des cloisons dans le Haut-Rhin et le Bas-Rhin pour nos clients particuliers et professionnels. 

Qu’est ce qu’une cloison ? 

Une cloison se définit comme une paroi verticale non portante qui est destinée à compartimenter l’intérieur d’une construction. Cette paroi peut être fabriquée avec plusieurs matériaux et est de faible épaisseur.

Quelle est la différence entre un mur et une cloison ?

Attention, on peut confondre mur porteur et cloison, mais c’est une erreur.  La cloison est très fine et ne fait pas partie de la structure d’un bâtiment contrairement au mur porteur, qui lui, est ancré dans la structure et est très épais. 

Comment choisir une cloison ?

Le choix de votre type de cloison se fera en fonction de la pièce où cette dernière sera posée, de son usage ainsi que de ses qualités (isolation phonique, etc…).

Quels sont les différents types de cloisons ?

On peut distinguer deux grands types de cloisons, les cloisons sèches et les cloisons humides, elles se différencient grâce à leur mode de pose.

Qu’est ce qu’une cloison sèche ? 

Les cloisons sèches qui sont sans collage de matériaux, sont composées d’une ossature métallique, sur laquelle sont vissées des plaques de plâtres.
Dans une maison à ossature bois, la structure ne sera pas métallique mais en bois. 

Les cloisons sèches sont plus simples à installer que les cloisons humides. De plus, elles engendrent beaucoup  moins de saleté sur le chantier. 

Qu’est ce qu’une cloison humide ?

Les cloisons humides qui sont maçonnées, sont plus traditionnelles mais moins isolantes que les cloisons sèches.
Pour ce type de produit, la cloison sera assemblée avec des matériaux comme le plâtre, béton cellulaire, du mortier, de la terre cuite. 

Ce type de cloison est plus contraignante, car elle nécessite un savoir faire et un temps de pose plus allongé.

Plafond Guidon est spécialiste dans le cloisonnement depuis plus de 30 ans dans le Haut Rhin et le Bas Rhin, nos équipes sauront dimensionner votre projet et apporter des solutions adaptées à votre construction. 

Quelles sont les caractéristiques des différents types de cloison ? 

Cloison humide :

L’épaisseur d’une cloison en béton cellulaire (ciment, chaux et sable siliceux) présente de nombreux avantages ; tout d’abord, celui-ci s’inscrit dans une démarche éco-responsable. En effet, il est recyclable. 

Il est également très maniable et léger et offre une isolation acoustique semblable aux carreaux de plâtre pleins. 

Une cloison peut-être en brique de terre cuite, c’est une alternative pour la pose d’une cloison. Très robuste et plus légère que sa cousine la brique traditionnelle, elle est parfaitement adaptée au cloisonnement. Il est recommandé d’utiliser ce type de brique pour cloisonner des pièces humides. En effet grâce à ses trous, elle permet de laisser passer l’air et donc réguler l’humidité de la pièce. 

Cependant, la brique creuse est très compliquée à installer. Ce matériel est lourd et peu performant en terme d’isolation phonique. 

Lors de la réalisation d’une cloison maçonnée, on utilise généralement des carreaux de plâtre, qui sont facile à poser, résistants aux chocs ainsi qu’au feu.  

Généralement cette méthode est utilisée pour construire des cloisons de grande hauteur.
Malheureusement, ils ne sont pas performants en termes d’isolation phonique et aussi leur poids est conséquent. 

Nous déconseillons cette pose sur un plancher en bois s’il est à l’étage. 

Si votre projet se situe à l’étage avec un plancher bois, il est plutôt recommandé d’utiliser des carreaux de plâtre creux et alvéolés.

La cloison alvéolaire ou appelée cloison nid d’abeilles est une solution très économique et très légère. C’est pour cela qu’il est recommandé de l’installer à l’étage. 

Malheureusement ce type de cloison peut présenter un certain nombre d’inconvénients.

Il dispose d’une très faible isolation thermique et acoustique et ne résiste pas à l’eau. 

NB : La cloison alvéolaire existe en version hydrofuge. 

La cloison en placostil est composée de deux plaques de plâtre qui vont être vissées sur une ossature fixée au plafond ainsi qu’au sol. C’est un produit modulable et qui peut-être remplacé par une plaque hydrofuge en fonction du besoin de la pièce. 

Plusieurs types de plaque de placo peuvent être utilisés, elles seront différenciées par leur épaisseur, leur poids et leur qualité d’isolation. 

Nous retrouvons la plaque de plâtre BA13, qui est standard avec une bonne isolation phonique et thermique. Certaines de ces plaques peuvent accueillir un traitement pour les rendre hydrofuges ou ignifuges.  Nous trouvons ensuite la plaque BA6, qui est la plaque la plus mince, celle-ci sera utilisée pour la pose de faux plafonds, de cloisons simples ou comme élément décoratif. La plaque de BA10 a les mêmes caractéristiques que le BA6, la seule différence se trouve sur l’épaisseur. 

Dans des situations précises, vous pourrez opter pour des plaques plus épaisses, comme le BA15 qui offrira une bonne résistance à la chaleur (elle est davantage adaptée pour les cuisines). 

La plaque de BA18 est très isolante, recommandée pour cloisonner des pièces de vie. En revanche la pose de ce type de plaque est technique. 

Et pour finir la plaque de BA25, très épaisse et résistante aux chocs, elle est utilisée dans des locaux professionnels généralement. 

Quelle est l’épaisseur des différents types de cloison ? 

La cloison sèche présente une épaisseur de 72mm, ce qui est amplement suffisant pour séparer des pièces. Le BA13 fait exactement 12,5mm et le rail 48mm.
Le BA6 fait 6mm, le BA10 – 10mm, le BA15 – 15mm, le BA18 – 18mm et le BA25 – 25mm.

Les carreaux de plâtres pleins font 66×50 avec une épaisseur qui peut varier de 5 à 10 cm. Ils vont s’emboîter les uns aux autres. Les carreaux alvéolés mesurent 66×50 comme les carreaux pleins et leur épaisseur se situe entre 7 et 10 cm.

Brique terre cuite :  Épaisseur 5-10cm, 20×40 cm

Béton cellulaire : Prend la forme de carreaux   : 62,5×50 , 60×25, 60×50, 62,5×25 épaisseur de 5 à 10 cm.

Quel type de cloison entre deux chambres ? 

Il est recommandé d’installer une cloison de 72mm d’épaisseur entre deux chambres ou une chambre et un bureau, qui présente une bonne isolation phonique. 

Plafond Guidon, votre expert

Les équipes de Plafond Guidon se tiennent à votre disposition pour répondre à vos questions concernant vos travaux de rénovation. Spécialiste dans le plafond tendu et décoratif, l’isolation, la plâtrerie et le cloisonnement depuis plus de 30 ans, dans le secteur de Mulhouse, Haut-Rhin.